Des conventions ont été signées entre les MSA44&85, MSA16&17 et Bovins Croissance Sèvres Vendée Conseils afin d’assurer, pour le compte de ces MSA, sur le département de la Vendée et de la Charente-Maritime, des conseils sur la contention auprès d’éleveurs. Il peut s’agir aussi bien de conseil autour d’aménagement d’un couloir de contention dans un bâtiment déjà existant ou de création, amélioration d’un quai d’embarquement, d’un parc de contention avec un couloir en extérieur, sur le site de l'exploitation ou dans les prés,….

Le dispositif « Ferme Bas Carbone des Pays de la Loire » mis en place à l’initiative du Conseil Régional et de l’interprofession permet aux éleveurs qui s’engagent dans cette démarche :
• de bénéficier des diagnostics COUPROD et CAP’2ER niveau 2,
• de se former en groupe sur 2 journées,
• et être accompagnés individuellement par un conseiller pour la formalisation du plan d’actions liée aux objectifs des exploitations.

L’autonomie alimentaire est un sujet d’actualité pour les éleveurs de viande bovine. L’envolée du prix des aliments, les évolutions climatiques et notamment la chaleur et la sécheresse de 2022 obligent les éleveurs à s’adapter. Pour mieux vivre ces changements et ces évolutions, une porte ouverte sur ce thème a été proposée aux éleveurs le jeudi 22 juin 2023 au GAEC Les Bleuets à La Chaize le Vicomte.

A l’initiative de cette journée, la chambre d’agriculture, Bovins Croissances Sèvres Vendée Conseils (BCSVC) et ELVEA 85 ont communiqué largement auprès de leurs adhérents. Une cinquantaine d’éleveur ont répondu à l’invitation. Au programme de la matinée, trois ateliers d’une trentaine de minutes où se sont succédés les éleveurs par petits groupes.

Une analyse détaillée des résultats des coûts de production sur la région Pays de la Loire, Deux-Sèvres et Charente-Maritime vient d'être réalisée, avec une base de données de plus de 1000 COUPROD. Des fiches détaillées par système (naisseur ou naisseur engraisseur) et par race (charolaise, parthenaise, blonde d’aquitaine, limousine et rouge des prés) sont téléchargeables ci-dessous. Des fiches présentant les résultats des élevages bio sont également en ligne. Ces fiches permettent aux éleveurs de se comparer à la moyenne et aux exploitations du quart supérieur les plus rentables de leur système. Ces documents sont riches en enseignements. Ils permettent de mettre en évidence des stratégies gagnantes. A noter que sur certaines fiches le nombre de COUPROD est plus restreints, il convient de nuancer les moyennes. Sur ces résultats, nous constatons que le quart supérieur des naisseurs engraisseurs et naisseurs toutes races confondues se rémunèrent plus de 2 SMIC/UMO.

On constate au fur et à mesure des années que les génisses sont de moins en moins pesées à partir de l’âge de 15 mois. L’évolution de la taille des troupeaux, le manque de main d’œuvre expliquent certainement cette évolution. Il est néanmoins important de rappeler que les génisses sont l’avenir du troupeau et que la pesée a un vrai intérêt économique pour les éleveurs.

Bovins Croissance Sèvres Vendée Conseils distribuent des tests génomiques GeMBAL avec Ingénomix, Apis-Diffusion, EVOLUTION et Gen&Blond, pour les races, respectivement, Limousine, Charolaise et Blonde d’Aquitaine.

Le test génomique GeMBAL, permet d’avoir, pour les femelles ou pour les taureaux inscrits ou inscriptibles, sous forme d’indicateurs ou d’index, les évaluations IFNais, CRsev, DMsev, DSsev, FOSsev, ISEVR, AVel, ALait, IVMAT et aptitudes bouchères, avant même d’avoir produit un descendant !

Le projet Eco_Génomique a eu pour objectif d’identifier les intérêts techniques et économiques de l’utilisation des tests génomiques dans les élevages allaitants, sur la voie femelle.

Une majorité des éleveurs trie leurs génisses de renouvellement dès le sevrage, principalement sur la morphologie. La génomique offre aujourd’hui la possibilité d’avoir des informations génétiques plus complètes et plus précoces sur des caractères à forts impacts économiques. Comment utiliser cette technologie en pleine évolution et quels gains pour les éleveurs ?

Page 1 sur 2

Siège Social :

  •   21 boulevard Réaumur
          85013 LA ROCHE SUR YON 
  •   02 51 36 82 75
  •  8h30-12h30 / 13h30-17h00
  •   http://www.bovins-croissance-svc.fr

Antenne Deux-Sèvres :

  •   65 boulevard de Nantes
          79300 BRESSUIRE